carte de situation

Gwénaël MERCÉ

ÉVALUER ET FOUILLER LES VESTIGES DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE
EN ÎLE-DE-FRANCE :

éléments pour servir à l’archéologie préventive du camp retranché de Paris

 

Résumé

De 1914 à 1918, des milliers d’aménagements militaires relevant du camp retranché de Paris ont été construits, remaniés et entretenus pour défendre la capitale. Les paysages et les sols d’Île-de-France en conservent de nombreuses traces. L’examen d’une trentaine de rapports d’opérations permet de retracer l’évolution de l’archéologie du camp retranché de Paris [CRP] et de présenter les caractères matériels de ses vestiges. La confrontation de ces données aux ressources archivistiques souligne la nécessité de croiser des sources variées pour faire progresser les analyses. Cet article participe d’un travail déjà engagé par nombre d’acteurs de l’archéologie francilienne, celui de la construction du CRP en tant qu’objet d’étude archéologique.

Mots-Clés

PARTENAIRES

Logo ministère de la Culture et de la Communication    Inrap    Conseil général du Val-de-Marne    Logo des Hauts-de-Seine    Logo de la Seine-Saint-Denis

ISSN : 2101 - 3608    Ξ    Mise à jour : 10 juin 2019   Ξ    Mentions légales